UOH - Psychométrie et Statistique en L2 - 1. Les étapes de la recherche scientifique
Accueil arrow Comprendre arrow Perspective globale arrow 1. Les étapes de la recherche scientifique
1. Les étapes de la recherche scientifique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 4
FaibleMeilleur 
Écrit par Éric Raufaste   
Index de l'article
1. Le chercheur et le praticien
2. La pyramide expérimentale

Objectifs. Replacer statistiques et mesurage dans le contexte général de la recherche.

Prérequis. Cours de L1.

Résumé. On examine les étapes de la construction de connaissances générales à partir de données observables. La validité d’une connaissance dépend de la validité de chacune des étapes.

 


Le principe des grandes leçons de l'UOH est de  fournir non seulement des connaissances utilisables, mais de replacer ces connaissances dans un contexte plus général. En matière de statistique et psychométrie, le cadre général est celui de la recherche dans une science empirique : la psychologie.

1. Le chercheur et le praticien

VinciMan.jpgLe chercheur en sciences humaines, celui qui utilise quotidiennement la statistique et la psychométrie, le fait dans un objectif particulier : élaborer et valider des connaissances générales. Ces connaissances sont éventuellement utilisables ensuite par le praticien mais pas nécessairement. Le chercheur peut avoir un objectif de compréhension pure. Pour le chercheur, le raisonnement statistique est donc un outil conceptuel de première nécessité. Pour autant, la recherche est très loin de se limiter aux statistiques. Il convient donc de replacer la statistique et la psychométrie dans la perspective générale de la démarche de recherche scientifique.

La démarche du chercheur est très différente de celle du praticien qui, souvent, ne s'intéresse aux statistiques qu'en tant qu'aide au diagnostic, au sens où elles peuvent lui fournir des probabilités de pathologies associées à des configurations de symptômes (sachant que le patient a de la fièvre, qu'il tousse, qu'on est en hiver, les chances qu'il ait une grippe sont de ...), ou aide au pronostic (probabilités de guérison associées à des traitements). Mais même le praticien, pour pouvoir utiliser convenablement les statistiques que lui fournissent les chercheurs, doit au minimum comprendre ce que lui disent ces derniers. Il doit donc être capable de comprendre le langage des statistiques, c'est-à-dire savoir construire une représentation mentale valide des concepts véhiculés par le langage statistique.

 

 



Dernière mise à jour : ( 27-01-2013 )
 
Article suivant >

Citation

"Appeler le statisticien une fois l'expérience finie, n'est sans doute rien d'autre que de lui demander de réaliser un examen post-mortem : il sera peut-être capable de dire de quoi l'expérience est morte...

R.A. Fisher (1938)

 

Sondage

Pour étudier la statistique et la psychométrie en L2, ce site est...
 
© 2019 UOH - Psychométrie et Statistique en L2
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.