UOH - Psychométrie et Statistique en L2 - 9. La décision statistique
Accueil arrow Comprendre arrow Perspective globale arrow 9. La décision statistique
9. La décision statistique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 1
FaibleMeilleur 
Écrit par Éric Raufaste   
Index de l'article
1. L'effet observé
2. Hypothèse nulle et hypothèse expérimentale
3. Un pari pour ou contre l'hypothèse nulle
4. Les conséquences potentielles de la décision
5. Les risques de type I et II
6. Notion de valeur p
7. Seuil de signification de la valeur p

Objectifs. Introduire à la formalisation de la décision statistique.

Prérequis. Cours de L1 ; Article Les étapes de la recherche scientifique; Article : Approche intuitive de la décision statistique

Résumé. L'article pose les bases de la conception formelle de la décision statistique.On revient brièvement sur l'hypothèse expérimentale et l'hypothèse nulle. On définit en quoi consiste la décision statistique. Il s'agit aussi de définir les chances d'erreurs si la décision est mauvaise, ce que l'on appelle formellement les risques alpha et beta, et introduire l'idée que l'on peut calculer les probabilités associées, c'est-à dire la probabilité pour chacun de ces deux risques, de se réaliser. On note alors p la valeur de la probabilité de se tromper en rejetant l'hypothèse que le hasard explique les résultats, et l'on se donne un seuil de signification pour considérer cette probabilité comme acceptable ou non.


1. On part de l'effet observé

TVGirl.jpgLa décision statistique consiste fondamentalement à décider si une observation expérimentale donnée est le fruit du hasard ou bien résulte d'un mécanisme systématique.

Par exemple, l'observation expérimentale peut être que des enfants qui regardent beaucoup la télévision (qu'on appellera ici le "groupe expérimental") ont une plus faible capacité de concentration sur des exercices de maths que des enfants qui la regardent peu ou pas (groupe que l'on qualifiera de "contrôle"). Par exemple on va observer que les enfants du groupe contrôle résistent plus longtemps à une distraction pendant qu'ils travaillent sur un problème de maths que les enfants du groupe expérimental. 

La différence mesurée de capacité moyenne de concentration entre les deux groupes est ce que l'on appelle "l'effet observé". Et l'effet observé, généralement, est ce que vous avez appris à produire dans les cours de "statistiques descriptives" de niveau L1 (moyennes, corrélations, etc.)



Dernière mise à jour : ( 27-01-2013 )
 
< Article précédent   Article suivant >

Citation

"L'analyse de variance n'est pas un théorème mathématique mais plutôt une façon pratique d'arranger l'arithmétique"

R.A. Fisher

 

Sondage

Pour étudier la statistique et la psychométrie en L2, ce site est...
 
© 2019 UOH - Psychométrie et Statistique en L2
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.